Les calanques, un site naturel aux milles et une merveilles, devenu officiellement parc national

Le massif calcaire des calanques, avec une trentaine de calanques plus ou moins profondes entre Marseille et Cassis, déjà classé en partie depuis 1975 et site Natura 2000 depuis 2003, est devenu officiellement mercredi 18 avril un parc national, le dixième en France.

Un patrimoine exceptionnel :

De grandes barres calcaires d’un blanc éclatant ou des roches ocres plongeant dans la mer: ce littoral escarpé, qui a inspiré Frédéric Mistral ou André Derain et permis à Gaston Rebuffat de découvrir l’escalade, est un livre de géologie à ciel ouvert avec au cap Canaille les plus hautes falaises littorales d’Europe.

Le parc abrite quelque 90 sites archéologiques repérés dont les peintures préhistoriques de la grotte submergée révélée en 1991 par Henri Cosquer, classée monument historique et aujourd’hui murée. Des vestiges antiques, dont de nombreuses épaves, sont également recensés.

Berceau de pratiques sportives de plein air (randonnée, plongée), les calanques véhiculent de nombreuses traditions (chasse, pêche, cueillette…) et un certain art de vivre, la pratique du « cabanon ».

Au moins 138 espèces animales et végétales protégées y sont répertoriées. On y trouve la sabline de Marseille qui ne pousse nulle part ailleurs ou l’herbier de posidonie, une plante marine à fleurs. On peut observer dans les falaises un couple d’aigle de Bonelli, dans la garrigue le lézard ocellé, dans les grottes des chauves-souris typiquement méditerranéennes.

(Source : AFP)

www.neorizons-travel.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>