Idées de voyage hors sentiers battus

Destnation Hana

Hawaii authentique – Virages et points de vue – Plages de lave

Les 56 ponts, la plupart à une voie, et les 617 virages parlent d’eux-mêmes : hâtez-vous lentement, le meilleur moyen de profiter du spectacle offert par les chutes d’eau et une côte déchiquetée formée d’écoulements de lave. La première – et dernière – ville digne de ce nom est Paia. Hookipa, spot béni des surfeur, est à 3 km.

Entre les bourgades de Huelo et de Kailua, ne manquez pas les stands en bord de route qui proposent mangues et goyaves. Les arbres aux écorces multicolores ? Des eucalyptus arc-en-ciel. Cherchez des cascades. Revisitez Jurassic Park en baguenaudant dans les jardins botaniques et l’arboretum de Garden of Eden.

À l’arboretum de Keanae, à quelques encablure de la grande route, vous pourrez pique-niquer, nager, et bien sûr admirer la flore. Entre Wallua et le parc d’État de vie sauvage de Puaa Kaa, vous passerez devant les chutes de Waianapanapa, avec son impressionnant rivage de lave et sa plage de sable noir. On peut obtenir l’autorisation d’y passer la nuit, sous la tente ou dans un bungalow. Voici enfin Hana, ville au charme amusant.

hawai_hana_neorizons

Sur la trace des pirates

Paysages caribéens – Repaires de boucaniers – Îles-villages

À l’entrée de Port Royal, une affiche délavée vantant la Red Stripe Lager Beer proclame que « c’est ici que les boucaniers buvauent leur bière ». Excellente introduction à un itinéraire qui, au milieu des vertes savanes, des champs de cannes à sucre et des montagnes, ne cesse de nous rappeler des personnages dignes du capitaine Jack Sparrow. Surnommée  » la ville la plus dépravée de la chrétienté « , Port Royal fut rayée de la carte par un séisme en 1692. C’est aujourd’hui une petite ville de pêcheurs paisible. Dans l’église Saint-Pierre, on trouve des vases liturgiques en argent qui auraient appartenus au capitaine Henry Morgan.

De là, empruntez la route vers Kingston, la capitale, le long des Palisadoes.

Après la station balnéaire de Negril, au sommet de Round Hill, vous apercevrez les ruines d’un fort du début du XVIIIème siècle, qui devait protéger la ville des pirates.

À mesure que l’on avance vers l’est et Port Antonio, les curiosités qui rappellent l’ère de a piraterie s’estompent. Mais grâce à l’authentique porc boucané qu’on peut déguster dans les gargotes de Boston Bay, on ne perd rien au change.

Source : National geographic hors-série n°2

2 réflexions au sujet de « Idées de voyage hors sentiers battus »

  1. Bonjour,

    Que proposez-vous par rapport a Ho’oponopono ?
    (Dr Len)
    Ainsi qu’en regard des 7 bassins de renaissance et puirification?

    Nous partons cette année pour Hawai et ces 2 sujets sont l’objet de notre voyage.

    Merci.

    J. Engerisser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>